Ghana : un appui budgétaire de 60,9 milliards FCFA de l’UE

Le Ghana vient de signer un accord d’appui budgétaire de 92,9 millions d’euros (60,9 milliards FCFA) avec l’Union Européenne. L’accord, qui est en deux parties, consiste à une subvention de 87 millions d’euros (57 milliards FCFA), destinée à soutenir la réponse d’urgence à la pandémie du Covid-19 au Ghana. L’autre subvention, d’un montant de 5,9 millions d’euros (environ 3,8 milliards FCFA), servira à prévenir la violence électorale et à assurer la sécurité des régions frontalières du Nord.

Lors de la cérémonie de signature à Accra, mercredi, l’ambassadrice de l’Union Européenne au Ghana, Diana Acconcia, a expliqué que cet accord tient pleinement compte de la baisse des revenus du Ghana à la suite de la pandémie du Covid-19. « Avec les augmentations imprévues des dépenses publiques, nous nous attendons à ce que cette installation renforce l’effort en cours du gouvernement du Ghana pour atténuer les effets de la pandémie de Coronavirus », a-t-elle déclaré.

« Dans quelques jours, l’Union Européenne transférera l’essentiel de cette somme de l’appui budgétaire au trésor national du Ghana et permettez-moi d’assurer au peuple ghanéen qu’il s’agit d’une opération sans précédent pour répondre à une circonstance sans précédent, en ce qui concerne la pandémie de Coronavirus », a expliqué Diana Acconcia.

Elle a ajouté que l’autre tranche de 5,9 millions d’euros (environ 3,8 milliards FCFA), pour le soutien budgétaire, permettra de lutter contre les menaces d’extrémistes violents, de terroristes et de crimes organisés dans les districts les plus vulnérables du nord du Ghana. « Cela sera en partie mis en œuvre par une Agence espagnole de développement (FIAP) ainsi que par la Commission nationale pour l’éducation civique (NCCE), afin de fournir des informations décisives, espérons-le, avant les élections ».

Le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta, qui a signé l’accord au nom du gouvernement du Ghana, a déclaré que le soutien de l’UE complétait les efforts du gouvernement pour restaurer l’économie après l’impact durable de la pandémie de Coronavirus. « L’appui budgétaire de l’UE arrive à point nommé. Cela aidera non seulement à atténuer les pressions fiscales créées par cette pandémie, mais aussi à soutenir la poursuite des interventions critiques et à permettre aux entreprises de prospérer dans une ère post-Covid-19 », a-t-il déclaré.

« J’apprécie également le soutien ciblé pour les prochaines élections. Le caractère stratégique de cet appui au maintien de la paix et de la quiétude est clair pour nous tous. En tant que gouvernement, nous avons pris des mesures énergiques pour remanier les écosystèmes des élections et des violences liées aux élections », a ajouté Ken Ofori-Atta.