Ghana : la prêtresse autoproclamée Hajia Filinaa été arrêtée par la police

Au Ghana, la prêtresse Hajia Filina a été interpellée dans le cas du meurtre de la vieille Akua Denteh, âgée de 90 ans. Cette dernière avait été battue à mort, à Kafaba, près de Salaga, dans le district d’East Gonja.

L’inspecteur général, James Oppong-Boanuh, a dépêché, plus tôt cette semaine des experts en homicide du siège de la police nationale dans la région de Savannah, pour aider à rechercher les meurtriers de Mme Akua Denteh, âgée de 90 ans, qui a été battue à mort à Kafaba près de Salaga dans le district d’East Gonja, pour avoir prétendument été une sorcière.

Pour mettre la main sur les suspects, qui semblaient fuir la ville, la police nationale du Ghana, aurait bien peaufiné ses plans. L’IGP avait annoncé une récompense de deux mille Cedis (GHC 2 000) pour les informations conduisant à l’arrestation de la prêtresse Hajia Filina et tous les autres qui avaient participé au meurtre de la vieille Akua Denteh, âgée de 90 ans, qui a été battue à mort à Kafaba près de Salaga dans le district d’East Gonja.

La police a révélé que le cerveau, la prêtresse, s’était cachée et était en route pour le sud du Ghana. Mais, elle a été appréhendée sur une dénonciation de certains Ghanéens enthousiastes. Elle serait actuellement en garde à vue et serait transférée à Damongo dans la capitale de la région de Savannah pour des poursuites.

Entretemps, le chef de la région, Alhaji Zackaria Yahaya, aurait également arrêté plusieurs personnes, impliquées dans l’assassinat de la vieille Akua Denteh. Il s’agit de Haruna Aness (34 ans), Issifa Tanko (35 ans), Shaibu Muntala (29 ans), Sulemana Ali (35 ans) et Issifa Zakyibo (32 ans). Ces arrestations aideront la police à démasquer certainement les autres, qui sont impliqués dans cette affaire.