Ghana : l’ECG récupère plus de 678 millions de branchements illégaux

Le bureau régional de Tema de la compagnie d’électricité du Ghana a récupéré quelque 7,4 millions de GHC (plus de 678 millions FCFA) sur une facture estimée à 9,2 millions de GHC (plus de 843 millions FCFA) des cas de branchement illégal, pour le compte de l’année 2020.

Selon le directeur régional de l’ECG, Emmanuel Tetteh Akinie, quelque 495 personnes ont été arrêtées, cette année, pour avoir commis un vol d’électricité d’un montant de 9,2 millions de GHC (plus de 843 millions FCFA). Selon lui, la société a réussi à récupérer une somme de 7,4 millions de GHC (plus de 678 millions FCFA) auprès des mis en cause par le biais du tribunal.

L’entreprise serait prête à faire face à des délestages, pendant la période de fête de Noël, bien que la question des branchements clandestins ait connu une baisse en 2020. « Cette situation de fraude sur les compteurs avait en quelque sorte affecté » leurs prévisions de revenus, qui avaient également été menacées par la pandémie Covid-19. Il a en outre félicité la direction et le personnel de l’entreprise, pour avoir travaillé assidûment pour garantir aux consommateurs une année satisfaisante en matière d’alimentation électrique.

« Même si la société sera en pause de Noël, les ingénieurs et techniciens dirigés par l’ingénieur régional assureront la permanence pour s’occuper de tout défaut ou plainte des consommateurs d’un délestage électrique », a déclaré l’ingénieur Emmanuel Tetteh Akinie.

Cependant, il a également souligné la nécessité pour les consommateurs de profiter de la plateforme d’application ECG Power, qui permet d’acheter de l’électricité par voie électronique, en toute tranquillité, à partir de chez eux.