Ghana : Dzifa évoque le sexe et partage des « techniques » aux handicapés

Dzifa Sweetness

Femme atypique, Dzifa Sweetness, est une « coach sexuelle », connue du grand public au Ghana, mais aussi des internautes. Très sensuelle, ce mardi, elle évoque le sexe sans tabou et partage quelques conseils à l’intention des personnes handicapées (PWD) afin de pouvoir vivre avec leurs partenaires des rapports sexuels époustouflants.

Tout d’abord, elle a noté qu’il est très important d’avoir confiance en soi. Selon Dzifa Sweetness, le niveau de confiance en soi avec lequel un homme handicapé approche une femme peut lui faire même ignorer le fait qu’il est handicapé. « Lorsque nous parlons de sexe, la première chose à faire en tant que personne handicapée est d’avoir confiance en soi. Vous devez croire en vous et savoir que même si vous êtes handicapé, vous n’êtes pas mort. Il y a des choses que les personnes handicapées peuvent faire qu’une personne normale ne peut pas faire », a-t-elle déclaré.

Elle a également déclaré que lorsqu’il s’agit de relations sexuelles, la personne handicapée doit se concentrer sur ce qu’elle est sur le point de faire. « La communication est importante. Un homme handicapé peut jouer en position de chien. S’il y a communication et compréhension, la femme fera des compromis et il y a un moyen de faire le chien », a poursuivi Dzifa Sweetness.

Selon le coach sexuel, s’il y a compréhension, l’homme peut s’asseoir sur le lit ou dans son fauteuil roulant pendant que la dame le monte, dos à lui. Dzifa Sweetness a conclu qu’il existe un terme connu sous le nom de « amour-retour » et que cela exige que le partenaire handicapé (si son handicap est avec ses jambes), utilise ses mains et fait l’amour à son partenaire en position missionnaire.