Ghana : Afia Schwarzenegger exhorte ses compatriotes à maintenir au pouvoir Nana Addo

Les prochaines élections présidentielles au Ghana sont prévues au mois de décembre 2020. Mais, la très controversée comédienne Valentina Nana Afia Agyeiwaa, populairement connue sous le nom d’Afia Schwarzenegger, fait campagne pour son candidat. Elle a exhorté les électeurs ghanéens à conserver le Président Nana Akufo-Addo, à la tête du pays depuis 2017.

Valentina Nana Afia Agyeiwaa

Selon elle, le Président a prouvé, au-delà de tout doute, qu’il était la bonne personne pour le poste. Dans un post Instagram, la comédienne Afia Schwarzenegger a déclaré que bien qu’elle est une fervente partisane de Mahama, mais que le Président Nana Akufo-Addo a récemment gagné son cœur avec sa politique SHS gratuite (Free Secondary High School ou Gratuité de l’Enseignement secondaire), ainsi que les distributions gratuites d’eau et d’électricité pendant cette pandémie de Coronavirus.

Elle a ajouté que la mise en œuvre de la politique SHS gratuite, entre autres, aide beaucoup les Ghanéens et que, à ce titre, le Président mérite quatre ans de plus. « J’aurais souhaité que les Ghanéens votent pour mon père, John Mahama, mais pour le bien de nos enfants et de leur avenir, conservons Nana Addo. Mes enfants ont bénéficié de cette politique d’éducation gratuite et grâce à ce SHS gratuit et à d’autres choses comme l’approvisionnement en eau, l’électricité et ainsi de suite, votons pour Nana », a déclaré Valentina Nana Afia Agyeiwaa alias «Afia Schwarzenegger».

Afia était jusqu’à présent un grand fan du rival politique de Nana Akufo-Addo, en occurrence John Dramani Mahama, membre du Congrès démocratique national (NDC). ce dernier fut président de la République du Ghana du 24 juillet 2012 au 7 janvier 2017. La célèbre « reine de la comédie ghanéenne » avait déjà décrit Mahama comme « irremplaçable ». Comme quoi, on est dans la politique et tout peut arriver et rien n’est figé.

Par ailleurs, Madame Akua Donkor est la candidate déclarée du parti de l’opposition, Ghana Freedom Party (GFP). Pour rappel, la Commission électorale du Ghana a annoncé qu’elle avait disqualifié Akua Donkor, le 10 octobre 2016, ainsi que 12 autres candidats à l’élection présidentielle du 7 décembre 2016. Elle a admis que son formulaire de mise en candidature contenait des erreurs comme le signalait la CE. Elle a appelé les membres et les dirigeants du parti à ne pas perdre espoir et que le parti pouvait rebondir en 2020 pour participer à la course pour la Présidence du Ghana