Gérard Depardieu veut la nationalité algérienne

Gérard Depardieu était l’invité du Journal du Dimanche. L’acteur français a dit son souhait d’acquérir la nationalité algérienne. Celui qui a décidé de s’installer en Belgique en 2012 a en outre défendu les trois Femen emprisonnées en Tunisie.

Réputé pour ses excès et ses déclarations tonitruantes, Gérard Depardieu a assuré qu’il souhaitait obtenir la nationalité algérienne.

« Je vais demander le passeport de l’Algérie »

« J’ai sept passeports de plusieurs pays que j’aime. Enfin, j’aimerais en avoir sept », a-t-il confié. Gérard Depardieu va plus loin en précisant le nom du pays dont il souhaite avoir la nationalité. « Je vais demander celui de l’Algérie et d’autres encore », tonne-t-il avant de préciser : « Ça m’éviterait de demander des visas car je me considère comme un homme libre et un citoyen du monde ». Gérard Depardieu, qui avait suscité une vive polémique fin 2012 en décidant de s’installer en Belgique, avait déjà demandé puis obtenu la nationalité russe.

« Les Femen n’ont tué personne »

Gérard Depardieu a en outre pris la défense des trois Femen, condamnées à de la prison ferme en Tunisie, affirmant « qu’elles ne vont pas rester en prison. Il y a des avocats, ça va s’arranger. Ce sont des féministes courageuses qui assument leurs actes. Elles se sont mises à poil. Il y a eu des condamnations mais elles n’ont tué personne ».

« Les Français aiment quelqu’un de rebelle »

Revendiquant le droit aux excès, Depardieu croit correspondre « à une image que les Français aiment, celle de quelqu’un de rebelle, qui bouscule les choses, qui est parfois ivre. C’est un peu cet esprit
« hooligan » qui plaît à Poutine a-t-il assuré, justifiant son séjour en Russie qu’il juge des plus agréables. « Je suis surtout un homme qui n’a pas vieilli et qui a la tête sur les épaules. Ivre parfois, mais mon ivresse fait partie de ma démesure ».

« Je suis Français, j’ai toujours payé mes impôts »

Invité du Journal de 20?heures, dimanche soir sur TF1, Depardieu a confié qu’il ne souhaitait pas renoncer à la nationalité française.
« Je suis Français, j’ai toujours payé mes impôts en France. Mais à 65 ans, je me suis dit qu’être taxé à 87%, c’était trop. Grâce à moi, des dizaines de personnes sont passées d’employés à patron. Après mon départ pour la Russie, j’ai laissé la gestion de mes affaires en France à ceux qui travaillaient pour moi, participant à lutter contre la crise »

Depardieu était jugé en mai dernier, en son absence, pour conduite d’un scooter en état d’ivresse. La décision du Tribunal correctionnel de Paris sera rendue le 21 juin. A noter que le Parquet a requis contre lui une amende de 4000 euros et une suspension de permis de dix mois.