George Clooney au secours du Darfour

Urgences Darfour, un reportage signé par l’acteur américain Georges Clooney et son père sera diffusé en exclusivité ce jeudi soir, à 20h50, sur les antennes de France 2, dans le magazine Envoyé Spécial. Révolté par le sort des millions de réfugiés du Darfour, au Soudan, et par l’immobilisme des Etats-Unis et de la Communauté internationale, il a décidé de mettre sa célébrité au service de cette cause.

George Clooney a troqué son sourire de séducteur et son flegme légendaire pour la caméra du grand reporter. Dans Urgences Darfour, le célèbre acteur américain, livre un reportage coup de poing sur le sort des réfugiés du Darfour et les exactions commises contre eux. L’idée de s’engager pour le Darfour lui est venue en 2006, après la lecture d’articles du New York Times sur ce conflit qui, depuis quatre ans, a fait 200 000 morts et 2 millions et demi de personnes déplacées.

En avril 2006, caméra au poing, il débarque au Darfour avec son père, un ancien journaliste, et il rencontre des réfugiés, des travailleurs humanitaires qui témoignent des atrocités commises par les milices janjawids, les difficultés du quotidien et la surdité des instances internationales. Ainsi explique-t-il son engagement : « je suis ici comme porte-voix des gens qui ne peuvent se faire entendre eux-mêmes. (…) Qu’on ne s’y trompe pas, c’est le premier génocide du XXIe siècle, et si on permet qu’il se poursuive, ce ne sera pas le dernier. »

En exclusivité sur la télévision française

De retour aux Etats-Unis, George Clooney anime plusieurs meetings sous le slogan Save Darfour !. Une action que certains interprètent comme une manœuvre destinée à faire une entrée remarquée en politique et ravir à Arnold Schwarzenegger sa place gouverneur de Californie. Mais l’acteur dément fermement cette rumeur.

Selon Guilaine Chenu et Françoise Joly, les présentatrices du magazine Envoyé spécial, George Clooney s’est tourné vers France 2 parce qu’aucune chaîne américaine n’a accepté de diffuser son reportage, et parce que sur cette antenne, ce dernier ne serait pas coupé par la publicité.

L’acteur n’est pas la première star d’Hollywood à s’engager pour le Darfour. Angelina Jolie, qui est Ambassadrice du Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés, s’est récemment rendue pendant deux jours dans un camp de réfugiés du Darfour installé au Tchad. Et en 2004, elle s’était déjà déplacée dans la région pour alerter l’opinion publique. Mia Farrow l’avait suivie la même année. Et George Clooney leur avait emboîté le pas. En plus de sa présence au Soudan, il a décidé de faire œuvre de création. Son film Urgences Darfour est un cri d’alarme à l’adresse de la Communauté internationale.

A lire aussi

 11390

 11263