Génocide rwandais : Théoneste Bagosora purge sa peine au Mali

L’ancien colonel Théoneste Bagosora, considéré comme étant le cerveau du génocide rwandais en 1994 (800 000 morts selon l’Onu) a été transféré au Mali pour y purger sa peine avec trois autres condamnés. Théoneste Bagosora était à la tête du cabinet au ministère de la Défense lors du génocide des Tutsis en 1994. Condamné à la perpétuité en première instance, sa peine a été réduite à 35 ans de prison par la chambre d’appel le 14 décembre 2011. Sept autres condamnés ont été envoyés au Bénin, selon l’AFP.