Gaza : le Président algérien Bouteflika appelle à une action arabe commune

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, s’est entretenu, mardi, avec ses homologues égyptien et qatari pour évoquer une action arabe commune afin de mettre un terme aux violences menées par Israël dans la bande de Gaza.

Jusqu’à présent, il ne s’était pas exprimé sur le conflit à Gaza, où Israël mène des bombardements contre la population, faisant plus de 1 000 morts côté palestinien. Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, est donc sorti de son mutisme. Il s’est entretenu, mardi, avec ses homologues égyptien et qatari sur « les voies et moyens d’une action arabe commune pour un arrêt des agressions sur Gaza », selon un communiqué de la Présidence algérienne.

Abdelaziz Bouteflika a discuté « avec Abdel Fattah al-Sissi et Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani des voies et moyens d’une action arabe commune plus intense en vue d’amener la communauté internationale à obtenir un arrêt urgent de l’agression israélienne à Gaza, ainsi que pour une solidarité arabe accrue aux côtés de la population palestinienne à Gaza », précise le communiqué de la Présidence, rapporte l’agence APS.

Le dirigeant algérien a également décidé d’une « aide financière urgente de 25 millions de dollars au profit de la Palestine » et notamment de Gaza, ordonnant qu’une minute de silence soit observée dans l’ensemble du pays, jeudi à 12H00 (11H00GMT), en hommage aux victimes palestiniennes, précise l’APS.

Dans la seule journée de mercredi, au moins 70 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza où l’armée israélienne a intensifié son offensive.