Gastro-entérite : le seuil de l’épidémie franchi en France !

Ce mercredi, il a été annoncé que 176 000 nouveaux cas de diarrhée aiguë ont été vus en consultation de médecine générale en métropole, au cours de la semaine dernière. Soit 274 nouveaux cas pour 100 000 habitants, juste en dessous du seuil épidémique qui est de 280 cas pour 100 000 habitants.

Les infections virales sont la cause la plus fréquente de gastro-entérite, mais les bactéries, les parasites et les maladies d’origine alimentaire peuvent aussi être la cause du développement d’une gastro-entérite.

Ce mercredi, le réseau indique que 176 000 nouveaux cas de diarrhée aiguë ont été vus en consultation de médecine générale en métropole, au cours de la semaine dernière. Soit 274 nouveaux cas pour 100 000 habitants, juste en dessous du seuil épidémique qui est de 280 cas pour 100 000 habitants. Dans certaines localités, comme en Limousin, le seuil est nettement supérieur à la moyenne, avec 412 cas pour 100 000 habitants.

A l’exception des nourrissons et les personnes âgées qui ont davantage du mal à surmonter les symptômes d’une gastro-entérite, notamment à cause de la déshydratation induite, la plupart des malades atteints de gastro-entérite se rétablissent facilement après une courte période de vomissements et de diarrhée, en s’hydratant correctement et en retrouvant petit à petit une alimentation normale.