Gambie : putsch raté, deux Américains arrêtés aux Etats-Unis


Lecture 2 min.
arton45039

Le coup d’Etat manqué en Gambie résonne jusqu’aux Etats-Unis. Et pour cause, deux Américains d’origine gambienne suspectés d’avoir participé au putsch manqué ont été inculpés par le ministère américain de la Justice.

Les arrestations se multiplient à la suite du coup d’Etat manqué en Gambie contre le Président Yahya Jammeh. Alors que le pays a procédé, vendredi, à une dizaine d’arrestations, ainsi qu’à l’interpellation au Sénégal de Cheikh Sidya Bayo, leader du parti Conseil national pour la transition en Gambie (CNTG), les Etats-Unis ont inculpé Cherno Njie et Papa Faal, accusés d’avoir participé au putsch manqué en Gambie. « Ils ont comploté pour renverser, dans la violence, un gouvernement étranger en violation de la loi américaine », selon le ministre de la justice, Eric Holder.

Ressortissants gambiens responsables du coup d’Etat ?

Résidant depuis plusieurs années en Gambie, Papa Faal et Cherno Njie avaient pour intention de renverser le pouvoir en place en Gambie avec l’aide de d’une partie de l’armée. Ainsi, d’après le FBI, ces deux ressortissants de Gambie ont expédié dans leur pays d’origine des armes ainsi que des équipements militaires afin de reprendre le pouvoir avec force aux mains de Yahya Jammeh. C’est lors de leur retour aux Etats-Unis qu’ils ont été appréhendés par la justice américaine.

Selon RFI, Cherno Njie, qui est un homme d’affaire texan, aurait financé le coup d’Etat, souhaitant rétablir la démocratie en écartant du pouvoir Yahya Jammeh. Soupçonnant le Président Jammeh de fraudes lors de la dernière Présidentielle, Papa Faal, ex-soldat de l’armée américaine s’est joint à Cherno Njie pour fomenter ce coup d’Etat.

Le 30 décembre 2014, des soldats gambiens auraient attaqué le palais présidentiel, à Banjul, en l’absence du Président de la Gambie Yahya Jammeh, en visite privée à l’étranger. Yahya Jammeh est au pouvoir depuis le 22 juillet 1994 après un coup d’État contre Dawda Diawara qui dirigeait le pays depuis son indépendance. Jammeh est président de la République de Gambie depuis le 18 octobre 1996.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter