Galactic Cap, ce préservatif en deux pièces !

Un inventeur américain a lancé, ce 1er juin, une campagne de financement participatif pour un préservatif très particulier qui ne couvre que le gland et composé en deux pièces.

Son nom est Charlie Powell, un Californien qui a eu l’ingénieuse idée de créer un préservatif en deux pièces. D’ailleurs, il juge son préservatif plus petit, plus confortable et qui sait se faire discret, comme la meilleure invention du 21ème siècle.

Le préservatif conçu par cet Américain, et surnommé Galactic Cap, a la particularité d’être composé en deux parties. La première partie est adhésive et en polyurétane, elle est en forme de U. L’autre partie n’est autre qu’un petit réservoir. Et il est présenté par son concepteur comme « plus sûr et plus efficace. Les anciens préservatifs ont 15 à 18% de chance de ne pas remplir leur fonction ».

Ce qui paraît vraiment révolutionnaire c’est que, contrairement aux préservatifs habituels, ces deux éléments rassemblés ne recouvrent pas l’ensemble du pénis, mais seulement le gland. Ce qui, selon son concepteur, permettrait notamment de ne pas gâcher le plaisir des partenaires, dans la mesure où le Galactic Cap permet davantage de contacts physiques.

Du fait que la majeure partie des maladies sexuellement transmissibles, comme l’herpès ou encore la syphilis, s’attrapent par des contacts de peau à peau ou entre les muqueuses, son invention n’a toujours pas reçu l’aval de l’Administration des denrées et des médicaments (FDA) des Etats-Unis. Ce qui a poussé Charlie Powell à lancer, ce 1er juin, une campagne de financement participatif pour son préservatif.