Gabon : une production pétrolière en hausse de 3% au premier semestre 2020

Le premier semestre de l’année 2020 a été caractérisé par une embellie pétrolière au Gabon. Le pays a vu sa production du brut augmenter de 3%. Mais dans le même temps, le volume des exportations de la précieuse matière première a baissé.

Après une évolution decrescendo enregistrée depuis 2016, la production pétrolière gabonaise a connu une remontée au cours des six premiers mois de cette année 2020. En effet, cette production s’est élevée à 5,6 millions de tonnes métriques soit 41.01 millions de barils, une augmentation de 3% par rapport à l’année dernière.

L’information a été rendue publique à travers une note de conjoncture de la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale qui résume les raisons de la progression de la production en ces termes : « L’amélioration des rendements des champs matures et les bonnes performances du champ Simba expliquent cette embellie ».

Mais dans le même temps, « les exportations ont reculé de 6,4% passant à 5,15 millions de tonnes métriques, en raison de la baisse de la demande mondiale, en lien avec la pandémie du Coronavirus et les mesures barrières prises par les gouvernements pour freiner sa propagation », toujours selon la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale.

Tout comme le volume des exportations, les prix ont également accusé une baisse (39,72 dollars, prix moyen du baril de Brent et 37,28 dollars le baril pour le panier de brut gabonais) toujours en lien avec la pandémie de Covid-19 qui a induit, non seulement, un ralentissement de la demande mondiale, mais également, la paralysie totale des transports internationaux.

A signaler que 77% des exportations gabonaises de pétrole brut sont écoulés dans des pays asiatiques, ce qui fait de ce continent le principal client du Gabon.