Gabon : une journée nationale contre l’insalubrité

La première journée citoyenne pour sensibiliser les populations sur les problèmes d’hygiène et d’insalubrité aura lieu mercredi. Elle se déroulera dans la capitale gabonaise comme à l’intérieur du pays. Plusieurs ministères publics, entre autres, ceux de l’Intérieur, de l’Enseignement technique, de la Santé, de l’Environnement et de l’Education, ont été invités à prendre une part active aux opérations de lutte contre l’insalubrité ambiante.

Notre correspondant au Gabon

La première journée citoyenne de lutte contre l’insalubrité consistera notamment, de 8 heures à 18 heures, à sensibiliser et conscientiser les populations, les élus locaux, les opérateurs économiques, les agents de l’administration, les forces de défenses et de sécurité, ainsi que la société civile, en les invitant à participer aux opérations de nettoyage de leur environnement immédiat.

Il s’agit entre autres du balayage des rues, de l’enlèvement des épaves de véhicules abandonnés, du nettoyage des bassins versants et des plages, du curage des caniveaux et de l’élimination des animaux domestiques errants. Il sera également question de la désinsectisation et dératisation des habitations, du nettoyage des bâtiments administratifs publics et privés, ainsi que du ravalement des façades.

Le gouvernement a invité tous les citoyens, où qu’ils se trouvent, chacun dans son environnement professionnel ou familial, à prendre une part active à ces opérations de salubrité publique qui seront organisées désormais tous les premiers mercredis du mois. Il est à noter que cette journée citoyenne qui est différente de celle du 14 août, dite « journée nationale ville propre » n’est pas un jour férié ou chômé.