Gabon : une baisse des prix des produits réclamée aux grossites et aux importateurs

Lors d’une réunion ce mardi à Libreville, un bon nombre de commerçants gabonais ont déclaré que les prix des produits devaient être revus à la baisse chez les importateurs et les grossistes. Toukaré, un des commerçants, a souligné que « La décision du gouvernement de revoir à la baisse des prix est une bonne chose, mais il doit commencer à assainir les importateurs et les grossistes, sans compter le coût des différentes taxes que subissent leurs marchandises avant d’arriver dans les magasins ». Suite à la mesure prise par le gouvernement le 15 août dernier de plafonner les prix de 65 produits de première nécessité pour une durée de six mois renouvelables, la satisfaction des ménages gabonais risque d’être de courte durée. En effet, le constat ayant été effectué sur le terrain indique que certains opérateurs économiques ont du mal à appliquer cette mesure, conformément à la nouvelle grille plafonnée. A la fin de ce rassemblement, certains opérateurs économiques ont formulé une requête au gouvernement afin d’avoir une certaine marge aidant à procéder progressivement à cette baisse non négligeable des prix de ces produits de première nécessité.