Gabon : un responsable des Eaux et Forêts en prison pour complicité d’exploitation forestière illégale

Le directeur provincial du ministère des Eaux et Forêts du Moyen-Ogooué, Noël Ekoum Mengué Ngoua, séjourne en prison, à Lambaréné depuis vendredi. Il est accusé de complicité d’exploitation forestière illégale.

Selon le quotidien l’Union, M. Ekoum Mengué Ngoua a été incarcéré en même temps que deux exploitants forestiers, le Gabonais Gaston Dipanganga, et le Togolais Kodjo Assignon, tous deux poursuivis pour exploitation forestière sans titre. L’arrestation des trois personnes fait suite à un contrôle inopiné initié par le procureur de Lambaréné, Juste Ambourouet Ogandaga.

L’antenne provinciale de la police judiciaire a, à cette occasion, découvert que les transporteurs de grumes en circulation n’avaient pas de permis conformes pour l’exploitation forestière. De même, elle a mis en exergue le non-respect du code forestier par les responsables des parcs à bois.

Lors de leur audition, précise le journal, les mis en cause ont déclaré qu’ils recevaient le quitus du directeur provincial des eaux et forêts du Moyen-Ogooué, moyennant des espèces. C’est ainsi que Noël Ekoum Mengué Ngoua a été interpelé puis placé en garde à vue, avant d’être présenté au parquet de Lambaréné qui l’a ensuite incarcéré pour complicité d’exploitation forestière sans titre.

M. Mengué Ngoua était en service à Lambaréné depuis six mois seulement. Sa pratique illégale aurait causé un important manque à gagner à l’Etat, selon des sources officielles.