Gabon : un brigadier interpellé pour braconnage

Serge Ibouili, brigadier de police vient d’être interpelé sur la Nationale 1 par les éléments de la gendarmerie de Nkoltang, avec une importante quantité de gibiers dans son véhicule, alors que l’activité de la chasse est interdite au Gabon jusqu’au mois de mars 2012.

Le brigadier Ibouili a été interpelé la semaine dernière sur la route nationale par les éléments de la gendarmerie de Nkoltang, avec une importante quantité de gibiers dans sa voiture. Il s’agit d’un acte de braconnage à grande échelle. Mais le policier a avoué aux forces de l’ordre que ces gibiers appartenaient à Mlle Nzeng Ondo dont la mère, Solomé Minkoué Ondo se trouvait dans le véhicule lors de l’interpellation, selon le journal Gabon Matin, qui a rapporté les faits.

Parmi les gibiers retrouvés dans le véhicule figuraient 4 sangliers, 1 chevrotin, 3 mandrills, 4 pangolins, 1 antilope, 6 porcs-épics, 2 renards, 2 rats palmistes, 12 gazelles, 1 gorille, 11 singes à queue de soleil, 2 colombes noires et 3 signes à nez blanc.

Il reste à espérer que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur et que les coupables de cet acte de braconnage répondront des faits qui leur sont reprochés, conformément au code forestier en vigueur dans le pays.

A Libreville et à Nkoltang l’affaire continue à faire grand bruit, surtout qu’un élément des forces de sécurité est mêlé dans le problème. Il voulait probablement jouer au facilitateur, alors que le président de la république, Ali Bongo Ondimba ne cesse d’appeler les uns et les autres au changement de mentalité, en vue de la construction d’un Gabon nouveau.