Gabon : « tenue correcte » désormais exigée dans l’administration

Le gouvernement gabonais a pris jeudi un décret selon lequel l’accès dans les services publics « est désormais assujetti au port d’une tenue correcte » excluant, pour les femmes, un chemisier décolleté, indique Gaboneco. Pour les hommes, la liste officielle des « tenues correctes » comprend le costume, l’ensemble tailleur, la veste « avec ou sans cravate », « l’abacost » (sorte de veste légère à manches courtes portée sans chemise, ni cravate) ainsi que le « boubou cérémonieux » et la « saharienne », à porter avec « des chaussures de ville ». Pour les femmes, la liste se compose « de la robe, de l’ensemble pagne, du tailleur jupe, du tailleur pantalon, du boubou cérémonieux ou d’une simple jupe et d’un chemisier non décolleté », tenue à porter, là aussi avec « des chaussures de ville ».