Gabon : suspension des ONG accusées de faire de la politique

André Mba Obame le ministre gabonais de l’Intérieur a annoncé, mercredi, qu’il allait suspendre une vingtaine d’ONG, accusées d’avoir tenu des propos « politiques » lors d’une conférence de presse, rapporte TV5. Il a précisé être « prêt à aller jusqu’à l’interdiction pure et simple si elles ne se conforment pas à leurs engagements ». Les ONG avaient vivement critiqué le gouvernement du président Omar Bongo Odimba en dénonçant entre autre « les sommes colossales englouties dans l’organisation des élections ».