Gabon : six morts dans un éboulement à Libreville

Un éboulement a fait 5 morts, dans la nuit de samedi à dimanche, au quartier PK 6, dans le 4e arrondissement de Libreville, suite à une pluie torrentielle. Non loin de là, au quartier Kinguélé, dans le 3e arrondissement, une femme enceinte est morte dans les mêmes conditions.

(De notre correspondant à Libreville)

Les populations du quartier PK 6, à Libreville, ont été endeuillées par le décès tragique de 5 individus, fatalement fauchés par un éboulement occasionné par une forte averse. Les 5 personnes décédées appartenaient à 2 familles dont une gabonaise et l’autre congolaise de
Brazzaville.

« Une Congolaise est morte avec ses deux enfants et un Gabonais d’une soixante d’années a également perdu la vie dans ce drame avec l’un de ses petits-fils », racontent les témoins. Trois jeunes garçons, qui dormaient dans l’une des maisons ensevelie par la terre ont échappé au drame, sortant miraculeusement de leur habitation à travers les fenêtres, rapportent les voisins.

Les volontaires de Croix-Rouge, appuyés par les éléments des forces de l’ordre et les sapeurs pompiers, ont enlevé les corps, sous les
décombres, après plus de 6 heures de recherches, sous le regard médusé de quelques membres du gouvernement venus sur place soutenir les familles éplorées.

Non loin du PK 6, précisément au quartier Kinguélé, dans le 3e arrondissement de Libreville, une femme enceinte est également morte
suite à un éboulement qui a emporté la maison dans laquelle elle se
reposait au cours de la même nuit.

Tous ces décès remettent au goût du jour le sempiternel problème de la précarité du logement dans la capitale gabonaise car, toutes ces
maisons détruites par le déferlement des forces de la nature, il faut
le rappeler, étaient construites avec les matériaux de fortune sur des
espaces très accidentés donc instables.

« Les Gabonais méritent plus que ça. C’est un drame de la misère que notre pays a enregistré ce samedi matin », susurrent-on sur place.