Polémique sur la nationalité d’Ali Bongo : « Triste » et « risible », riposte le Président


Lecture 1 min.
arton45220

Le président gabonais, Ali Bongo, a répondu à la polémique sur sa nationalité en début de semaine, au cours d’un entretien diffusé sur « France 24 ».

Le journaliste français Pierre Péan a accusé dans son livre Nouvelles affaires africaines le président gabonais d’être d’origine biafraise et d’avoir été adopté par Omar Bongo. Ali Bongo a répondu à ces accusations au micro de France 24, ce lundi. « Les gabonais m’ont vu naître et grandir », a-t-il notamment déclaré, qualifiant ce débat de « risible » et « triste ».

YouTube video

« C’est à eux de démontrer que je ne suis pas le fils d’Omar Bongo. C’est à eux de démontrer que je suis originaire du Biafra. Qui m’y a vu la-bas ? », s’est défendu le chef d’Etat gabonais. A la question : « Votre père peut aussi vous avoir adopté ? », il répond, sur de lui : « Mais si il l’aurait fait, il l’aurait dit ! Pourquoi l’aurait-il caché ? ».

Le président gabonais accuse le journaliste Pierre Péan d’avoir voulu se venger par ces accusations : « Il (Pierre Pean) est venu à Libreville, me dire qu’il voulait faire un ouvrage  sur mon père (Omar Bongo), le grand homme que ça a été, donc il voulait rétablir la vérité et il est venu me voir… Il demandait mon assistance et mon aide. On s’est mis d’accord qu’on allait en reparler, c’est la dernière fois que je l’ai vu… N’ayant pas obtenu ce qu’il souhaitait il a écrit ce qu’il a écrit ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter