Gabon: Libreville en manque de carburant suite à une grève

La grève lancée il y a plus d’une semaine par les membres de l’organisation des employés du pétrole (ONEP) commence à influer négativement le marché du carburant. Depuis quelques jours, certaines stations d’essence sont à sec, à Libreville. De nombreux véhicules particuliers sont garés, alors que les chauffeurs de taxis se livrent de véritables batailles de fauves pour avoir le précieux liquide. A la station d’essence de Nkembo par exemple, dans le 2e arrondissement de Libreville, deux conducteurs, qui se disputaient la place pour acheter le carburant, dimanche matin, n’ont pas hésité à passer aux coups de poing. « Des bagarres comme celle-là, on en compte une dizaine par jour dans les stations d’essence, depuis le déclenchement de la grève de l’ONEP », a raconté Clément Obiang, taximan.

Lire sur le sujet: Gabon : pénurie de carburant à Libreville