Gabon : les précisions de l’Etat sur l’achat de la villa de Ted Kennedy

Accusé de gaspiller de l’argent pour l’acquisition d’une résidence à la somme de 6,5 millions de dollars aux USA, en vue de loger son ambassadeur dans ce pays, alors que les Gabonais vivent dans la misère, le gouvernement de la république a apporté des éclairages sur cette questions à travers un communiqué daté de ce 26 juillet, en précisant que l’achat de cette maison vise à remplacer l’ambassade du Gabon qui a été endommagé par un incendie en 2003.

Pour faire taire la rumeur et mettre un terme aux nombreuses accusions portées contre lui, le gouvernement gabonais a publié ce 26 juillet un communiqué dans lequel il donne les arguments ayant motivé l’achat de la villa de l’ancien sénateur américain, Ted Kennedy.

«Cet investissement immobilier de l’Etat gabonais répond à la nécessité de remplacer l’ambassade du Gabon, qui avait été endommagée par un incendie en 2003, et s’inscrit en droite ligne de la réforme de la diplomatie gabonaise voulue par le Président de la République Ali Bongo Ondimba», se justifient les autorités gabonaises, dans un communiqué publié ce mardi.

«Lors de la 11ème conférence des Ambassadeurs qui s’est tenue à Libreville en juillet 2011, le chef de l’Etat a décliné les nouvelles orientations de la diplomatie gabonaise qui doit désormais être davantage au service des intérêts économiques du Gabon, notamment en développant des relations plus étroites avec les investisseurs privés, afin de soutenir la stratégie de développement du « Gabon Emergent »», expliquent-elles.

C’est dans cette veine que «le dispositif diplomatique du Gabon va être redéployé pour accélérer la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques, particulièrement avec les pays à fort potentiel économique. Les Etats-Unis occupent une place prépondérante dans ce nouveau dispositif, comme l’a symbolisé la visite d’Etat du président Ali Bongo aux Etats-Unis en juin 2011 et l’entretien bilatéral qu’il a eu avec le président Barack Obama». Selon des sources concordantes, cette résidence de couleur blanche, comprend six chambres, sept salles de bains, cinq cheminées, une piscine intérieure et une salle de gym équipée d’un matériel choisi par Arnold Schwarzenegger, neveu par alliance du sénateur décédé en août 2009.

Rappelons qu’en 2010, l’achat par le Gabon d’un immeuble à Paris pour plus de 65 milliards francs CFA, en vue d’abriter les locaux de l’ambassade du Gabon en France, avait soulevé un grand tollé au pays. L’opposition avait vivement contesté cet achat, expliquant que cet argent devrait au mieux servir pour la construction des routes, des centres de santé et des écoles.