Gabon: les leaders de l’opposition porte plainte contre le chef de l’Etat pour déterminer sa nationalité

Les leaders de l’opposition accompagnés de leurs militants se sont rendus au palais de justice de Libreville, capitale du Gabon, pour déposer une plainte contre le président Ali Bongo. Cette procédure intervient suite à la sortie du livre de Pierre Péan intitulé « Nouvelles affaires africaines » dans lequel le journaliste français accuse le chef d’Etat d’être un enfant nigérian adopté dans les 1960. Il aurait la nationalité nigériane et non pas gabonaise, ce qui le rendrait inéligible.

Lire sur le sujet: Gabon : l’opposition porte plainte contre le président Ali Bongo