Gabon : les centrales syndicales mettent de l’eau dans leur vin

Il n’ y aura plus de grève générale illimitée à compter du 17 mai prochain.. C’est l’une des décisions prises mercredi par les centrales syndicales au terme d’une semaine de négociations avec le gouvernement. Le premier ministre Paul Biyoghé Mba peut donc respirer un peu.

Notre correspondant au Gabon

‘’(…) Nous avons pu obtenir satisfaction sur un certain nombre important de points, malgré quelques divergences de vue sur 2 ou 3 points qui ont un impact sur le budget de l’Etat déjà entamé’’, a déclaré l’un des responsables des centrales syndicales, Aloïse Mbou Mbine, cité par le quotidien Gabon Matin.

Les points restés en suspens feront l’objet d’une étude approfondie dont les résultats seront présentés d’ici fin juillet 2010. C’est à partir de cette date que les responsables de la société civile décideront de la reconduction ou non de leur mouvement de grève.

‘’ En toute responsabilité, au terme de ce premier round de négociations, j’avoue qu’il n’y a qu’un seul gagnant, c’est le Gabon’’, a indiqué le premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba qui s’exprimait après la signature d’un accord avec les syndicalistes.

Le gouvernement a donc évité de justesse la paralysie du pays à partir de lundi prochain comme l’avaient annoncé le 1er mai dernier les acteurs de la société civile. Mais reste que les promesses faites soient suivies d’effets.