Gabon : le gouvernement décide d’augmenter les capacités d’accueil dans les universités et les grandes écoles

Le gouvernement a décidé jeudi en conseil des ministres à Libreville d’augmenter les capacités d’accueil dans les universités et les grandes écoles du pays. A ce titre, un vaste programme de construction d’infrastructures et d’équipements scolaires et universitaires a été arrêté. Les ouvrages doivent être livrés avant la fin de cette année.

En vue d’améliorer les conditions d’études et de vie dans les universités et grandes écoles du Gabon, le gouvernement a pris la décision hier de lancer un vaste programme de construction d’infrastructures et d’équipements scolaires et universitaires.

Dans ce cadre, l’université Omar Bongo de Libreville va bénéficier de la construction de 20 salles de classe, de 30 bureaux pour les professeurs et les administratifs, d’un amphithéâtre de 1200 à 1500 places et de 96 salles d’aisance. A cela s’ajoutera l’installation d’un surpresseur et d’un groupe électrogène de 150 KVA.

L’école normale supérieure pour sa part bénéficiera de la construction d’un amphithéâtre de 1200 à 1500 places et 24 salles d’aisance, ainsi que de l’installation d’un groupe électrogène de 60 KVA et d’un surpresseur. L’Université des sciences de la santé se verra de son côté dotée de 24 nouvelles salles d’aisance et d’un groupe électrogène de 30 KVA.

Au niveau de l’école nationale des instituteurs, le gouvernement va construire 10 nouvelles salles de classe et installera un groupe électrogène de 30 KVA, avec un surpresseur. Le nouvel institut national Omar Bongo quant à lui bénéficiera de la construction de 12 salles de classe et de plusieurs salles d’aisance.

Sur un tout autre plan, le gouvernement a décidé de la relance des travaux de construction du CICIBA, en vue de promouvoir la culture Bantou et les autres cultures.