Gabon: la police procède à une centaine d’interpellations dans les bars de Libreville

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police gabonaise a procédé à une vague d’interpellations dans les bars et les boites de nuit de Libreville. L’opération visait à interpeller des tenanciers qui avait accepté des mineurs dans leurs établissements au mépris de la loi du pays.
Elle a également permis l’arrestation de 106 mineurs surpris en train de consommer des boissons alcoolisés et du tabac. Placés en garde à vue dans un camp de police, ils ont été libérés dimanche en début de soirée.

Les tenanciers eux devraient faire l’objet d’une ouverture de procédure. Ils encourent un mois à un an de prison ferme et une amende allant de 20 000 à 200 000 francs CFA. « Cette peine vise à amener les intéressés à cesser de faciliter la consommation par les mineurs de boissons alcoolisées et autres drogues à l’origine des troubles à l’ordre public », a précisé un officier de police.