Gabon : la dépouille d’André Mba Obame est arrivée à Libreville

La dépouille de l’opposant André Mba Obame, décédé le 12 avril dernier à Yaoundé, au Cameroun, est arrivée, ce mardi, en début d’après-midi, à l’aéroport international Léon Mba de Libreville, à bord d’un vol spécial en provenance de la capitale camerounaise.

A Libreville,

Plusieurs milliers de personnes portant des tee-shirts à l’effigie du défunt se sont mobilisées pour accueillir le corps de l’opposant André Mba Obame, décédé le 12 avril dernier à Yaoundé, au Cameroun. Les leaders de l’opposition gabonaise attendaient la dépouille sur le tarmac, depuis la fin de matinée.

Dès l’atterrissage de l’avion transportant la dépouille, les milliers de personnes rassemblées à l’esplanade de l’aéroport Léon Mba ont formé des haies d’honneur pour saluer la mémoire de celui qui s’était autoproclamé président de la République en 2011. Le cortège funèbre est parti de l’aéroport pour le stade municipal de Nzeng-Ayong où aura lieu la veillée funéraire. Une véritable marée humaine accompagnait le pick-up transportant le corps de l’opposant. L’émotion était à son comble. « Président, tu n’es pas mort. Tu es avec nous. Le combat continue », pouvait-on entendre ça et là.

Frappé d’une « mystérieuse maladie » , l’opposant a quitté le Gabon, il y a quatre ans, marchant sur des béquilles. Ce 28 avril 2015, il est rentré les pieds devant, vaincu par la maladie, dans un cercueil couvert du drapeau national. L’opposition pleure « un combattant de la liberté », « un homme de courage et de conviction ».

La dépouille de l’ancien ministre de l’Intérieur sera exposée, ce mercredi 29 avril 2015, au siège de l’Union nationale (UN, opposition), en vue de recevoir des hommages politiques, avant son transfert à la cathédrale Sainte Marie, où un office religieux sera dit en mémoire du défunt. L’enterrement est prévu vendredi à Medouneu (nord), son village natal.