Gabon : La chauve souris, porteuse saine du virus Ebola, pourrait sauver de l’épidémie

Un vaccin contre la fièvre hémorragique provoquée par le virus Ebola pourrait voir le jour d’ici 5 ans rapporte Xinhuanet. La chauve souris, identifiée comme vecteur de transmission du virus Ebola, est un porteur sain de la maladie. Elle développe donc un mécanisme immunitaire qui lui permet de ne pas succomber à la fièvre hémorragique. Selon Gaboneco, le congrès international sur le virus, qui s’est tenu à Libreville fin mars, a permis de mettre en évidence les résultats de 30 ans de recherche.