Gabon : la Caisse nationale d’assurance maladie remporte le 1er grand prix de l’émergence

Le grand prix de l’émergence lancé cette année pour encourager les auteurs des projets visant l’amélioration du service public a été décerné mercredi à la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), à la cité de la démocratie à Libreville. Cette remise du prix a été organisée dans le cadre de la clôture des manifestations liées à l’organisation de la 13e journée de l’administration africaine qui avait lieu cette semaine.

(De notre correspondant)

Le suspense est désormais tombé. C’est finalement la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) qui a remporté mercredi le 1er grand prix de l’émergence, lancé dès cette année pour promouvoir et encourager le sens de responsabilité, de la créativité et de la réceptivité dans l’administration publique, ainsi que pour l’amélioration du service de l’Etat.

La CNAMGS a été primée par le jury international pour son projet d’assurance maladie obligatoire, qui permet aux Gabonais de bénéficier depuis 2007 de la réduction des coûts de consultation et de traitement dans les hôpitaux publics et partenaires, mais aussi une réduction drastique du prix des médicaments en pharmacie. Le projet de la CNAMGS intègre également un autre volet social qui donne l’obligation à l’Etat de verser des allocations familiales à chaque fin de trimestre aux parents économiquement faibles, au bénéfice de leurs enfants de moins de 17 ans.

Récompense pour le projet d’assurance maladie obligatoire

D’autres récompenses ont été remises aux administrations et institutions publiques pour leurs projets. Ainsi, le prix de l’espoir a été décerné à l’institut national de cancérologie, pour son travail de dépistage et de traitement du cancer dans la sous-région d’Afrique centrale. Dans le segment des infrastructures et développement, les prix ont été remis aux ministères du Budget et à celui de la promotion des investissements. Pour le segment de la gestion des services, le ministère de la Famille a été primé pour le projet des haltes garderies et l’agence nationale des infrastructures numériques et de fréquences (ANINF) pour le projet Gabon On line.

Dans le volet santé et protection sociale, la CNAMGS a été une fois de plus primée, ainsi que le ministère des Affaires sociales pour des projets en faveur de l’autonomisation des personnes handicapées. Dans le domaine de l’éducation et de la formation, les prix ont été décernés au Prytanée nationale militaire et au ministère de la Fonction publique.

« Ce prix est le résultat de nombreux efforts consentis. C’est un immense plaisir et un engagement à apporter beaucoup plus à nos populations », a lancé le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboutsou. Le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima qui a présidé la cérémonie de remise des récompenses a souhaité pour sa part que les agents de l’Etat continuent de travailler avec abnégation, afin que l’administration gabonaise devienne compétitive et moderne.

Le grand prix de l’émergence de l’administration publique et les autres récompenses annexes seront désormais décernés tous les deux ans, a annoncé le gouvernement.

Lire aussi :

 Le Gabon célèbre la 13e journée africaine de l’administration et du service public

 Gabon : nouvelle stratégie de communication à l’Ecole nationale des eaux et forêts

 Gabon : cinq tonnes d’ivoire détruites pour protéger les éléphants