Gabon : l’Union de forces de changement réclame une conférence nationale souveraine

L’opposition gabonaise s’est réunie ce week-end à Mouila, à l’occasion d’un forum, pour fixer sa ligne en vue d’un dialogue avec le pouvoir. Ce forum a permis la création de l’Union de forces de changement, alliance regroupant tous les partis de l’opposition gabonaise. Sous l’impulsion de Gaston Mayila, président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), cette nouvelle union réclame une conférence nationale souveraine, avec les autorités du pays, pour remettre selon ses membres le Gabon dans le droit chemin. Le Parti démocratique gabonais a, pour sa part, manifesté à Mouila son soutien au président Ali Bongo. Rappelons que le Gabon est sous tension depuis le retour au pays de l’opposant André Mba Obame. Depuis bientôt deux mois, un pan de l’opposition gabonaise, incarné par l’ex Union nationale, est monté au créneau pour revendiquer l’organisation d’une conférence nationale souveraine et la suspension des institutions républicaines suivie d’élections générales.

Lire aussi :

Gabon : conférence nationale ou partage du pouvoir ?