Gabon : L’ONG Convergence pour l’unité appelle à la préservation de la paix sociale

Face au climat sociopolitique très tendu, depuis quelques semaines au
Gabon, le président de l’ONG Convergence pour l’unité, Hervé Ndong
Nguema, a invité, jeudi, l’ensemble des acteurs politiques du pays à la
préservation des acquis de paix et d’unité nationale, au cours d’une
conférence de presse dans un hôtel de Libreville

A Libreville,

« Disons non aux oiseaux de mauvaise augure et aux marchands d’illusions, qui, par tous les moyens, veulent jeter le discrédit sur la personne du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui demeure Gabonais de pure souche », a lancé le président de l’ONG, faisant allusion à ceux qui affirment que le Président gabonais est d’origine nigériane.

Il a rappelé que les débats passionnés sur les origines des leaders
politiques ont fait de nombreux dégâts sous d’autres cieux et qu’il
faut cesser de les alimenter, afin de préserver le Gabon des conflits,
qui ont fait des hécatombes « dans les pays frères ». Ces débats,
soutient-il, portent des germes d’une destruction massive du pays. Il
faut par contre, a-t-il ajouté, « encourager le président de la
République, digne fils du Gabon devant Dieu et devant les hommes, à
poursuivre sa politique de rigueur et de réalisation de grands
chantiers visant à hisser le Gabon au panthéon des pays émergents à
l’horizon 2025 ».

Hervé Ndong Nguema, en défenseur de l’unité nationale, a appelé les
leaders politiques du pays, notamment les partisans de la politique du
pourrissement, à mettre un peu d’eau dans leur vin, afin d’éviter de
plonger le Gabon dans un conflit aux conséquences désastreuses.