Gabon : l’exaspération des étudiants a atteint son paroxysme

Après deux mois de revendications, les étudiants gabonais ont une fois de plus voulu faire entendre leur mécontentement. Ils ont manifesté ce mercredi sur le campus de l’université Omar Bongo de Libreville. Ils exigent le paiement des bourses, l’amélioration des conditions d’études et le départ des forces de sécurité au sein du campus. Des gendarmes auraient reçu des cailloux lancés par des étudiants et inversement, des étudiants auraient été la cible de gaz lacrymogènes, rapporte RFI.