Gabon : journées nationales de solidarité

Le ministère gabonais de la Famille et de la Solidarité a organisé depuis samedi à Libreville et ce jusqu’à mardi, les Journées nationales de la solidarité. Elles étaient consacrées à la remise des cadeaux de Noël aux enfants issus des couches sociales économiquement faibles.

Notre correspondant au Gabon

Pour la ministre de la Famille et de la Solidarité , Angélique Ngoma, l’organisation de ces journées répond à la volonté des pouvoirs publics de manifester la solidarité envers les enfants de 1 à 12 ans en cette période cruciale des fêtes de fin d’année, notamment de la Noël qui est par excellence la fête des enfants.

« Noël représente pour les enfants un grand moment d’épanouissement et de joie », a souligné Mm Ngoma, rappelant que la politique nationale du partage des ressources du pays doit obliger ceux qui ont plus de moyens à voler au secours des plus pauvres, particulièrement les plus jeunes. Aussi, a-t-elle remercié les acteurs privés, les ONG, ainsi que toutes les bonnes volontés dont le concours a été très important pour l’organisation desdites journées.

Les bénéficiaires, très contents, ont exprimé leur satisfaction, souhaitant que ces journées se pérennisent afin de donner la possibilité aux plus démunis de fêter la naissance du Christ dans la joie et l’allégresse.

“J’ai reçu mon cadeau des mains du premier ministre gabonais. J’en suis très fière et je souhaite que de telles initiatives se poursuivent chaque année afin d’aider les enfants de mon âge et dont les parents sont pauvres”, a déclaré la jeune Ovome Ondo, exprimant sa gratitude envers la ministre de la Famille et de la Solidarité.

“Je suis très content d’avoir reçu un cadeau de Noël mais, je souhaite que le gouvernement gabonais fasse davantage pour aider aussi mes parents. Je serai plus heureux avec des parents libres et productifs. J’ai envie de faire de longues études, travailler et aider un jour ma mère et mon père, ainsi que mes petits frères”, a dit pour sa part le jeune Gérard Poaty.