Gabon : fête des motards à Libreville

0-2.jpg

La première édition de la fête des motards a débuté samedi à Libreville et se termine ce dimanche, avec la participation de nombreux pilotes internationaux, tels que Colten Moore, Sébastien Rambaud, Brice Izzo et Romain Izzo.

(De notre correspondant)

Libreville abrite ce weekend au stade de l’Amitié la première grande fête de motards de la sous région d’Afrique centrale. L’événement est baptisé ‘’ Libreville international Motos Show’’. C’est un véritable spectacle de motards. Les pilotes cascadeurs, les spécialistes du freestyle sur quad, amateurs et professionnels offrent de jolis spectacles au public. Le freestyle est un type de motocross qui consiste à faire des figures pendant les sauts. Les Gabonais, notamment les jeunes vacanciers ont répondu massivement à l’appel des organisateurs de ce show de motards.

Ce dimanche se déroulera la finale des trois catégories de motocross, qui désignera le champion du Gabon parmi les pilotes confirmés et amateurs. Il est prévu également l’organisation d’une tombola avec un quad et une moto comme prix, suivi d’un concert gratuit.
Un spectacle qui cache un vrai business
Il faut signaler qu’en marge des spectacles, un véritable marché des motos avec l’appui de nombreux concessionnaires internationaux a été mis en place dans l’enceinte du stade de l’Amitié. Ce marché selon de nombreux Gabonais constitue la face caché de ce ‘’Libreville international motos show’’. On peut y trouver plusieurs types de motards, à des prix très étudiés. Samedi, avant 17 heures certains stands d’exposition de motards étaient déjà vides.

‘’C’est événement est un grand rassemblement de motards en Afrique centrale. C’est une grande première. Il est organisé grâce à l’appui de nos partenaires qui sont des grands concessionnaires de plusieurs types de motos. Pour mieux présenter les engins, nous avons pensé qu’il était également nécessaire de présenter au public les différents disciplines sportives qui gravitent autour de ces engins’’, a déclaré Didier Ntountoume, membre du comité d’organisation.