Gabon : Covid-19, Ali Bongo proroge l’état d’urgence sanitaire

Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba

Le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a décidé de proroger l’état d’urgence sanitaire, en raison de la propagation de la maladie à Coronavirus.

Alors qu’il est en vigueur au Gabon depuis le 9 avril 2020, l’état d’urgence sanitaire, instauré à cause du Covid-19, a été prorogé de 15 jours supplémentaires à compter du dimanche 26 avril. Cette décision, prise par le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été annoncé, samedi 25 avril 2020, par Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, ministre gabonais de la Communication par ailleurs porte-parole du gouvernement.

Cette mesure prise de proroger l’état d’urgence vise à limiter la propagation de la maladie à Coronavirus. Initialement prévu pour prendre fin le 26 avril, l’état d’urgence, validé par l’Assemblée nationale et le Sénat gabonais sur proposition d’Ali Bongo Ondimba et de son gouvernement, va courir jusqu’au 11 mai. Il a toutefois été constaté des cas récurrents de non-application des instructions données quant à la lutte contre le Covid-19.

Dans le but de freiner la dangereuse propagation de la maladie dans ce pays d’Afrique Centrale, des mesures ont en effet été prises, parmi lesquelles le couvre-feu, de 19h30 à 06h00. Si cette disposition est respectée, le confinement partiel, préconisé par les autorités sanitaires gabonaises qui ont demandé aux populations de limiter leurs sorties, n’est cependant pas observé.

Il ne serait donc pas étonnant de voir les autorités de Libreville durcir le ton face aux populations. D’autant que le Gabon a enregistré quatre nouveaux cas positifs de Coronavirus, ce week-end, portant le bilan officiel à 176 cas positifs de Covid-19, dont 30 guérisons et trois décès enregistrés.