Gabon : Ali Bongo Ondimba désigné à la présidence de la CEEAC

A l’issue de la 16ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) qui s’est tenue, ce lundi 25 mai 2015, dans la capitale tchadienne, le Président Ali Bongo Ondimba s’est vu confier par ses pairs la présidence de cette organisation sous-régionale, en remplacement du Président Tchadien Idriss Deby Itno.

A Libreville,

« C’est une charge noble que je vais assumer pleinement et avec détermination », a déclaré le chef de l’Etat gabonais, lors de son allocution. Après 6 ans de mandat du Président tchadien, Idriss Deby Itno, le numéro un gabonais entend poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, notamment en faisant « progresser le processus d’intégration de la sous-région » et en faisant face aux défis « que la communauté doit relever dès à présent et dans les années à venir ».

Tout en comptant sur le soutien et l’appui de de ses pairs, le nouveau président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba, se focalisera, au cours de son mandat, sur des domaines prioritaires tels que les réformes de la communauté, la paix et la sécurité, l’intégration physique et économique, l’environnement et le développement durable, les accords de partenariat économique avec l’Union Européenne.

« Je lui dis : bonne chance. Reprends maintenant le flambeau de la CEEAC », a conclu le président sortant de la CEEAC, lors de la cérémonie de passation de charges. Il a par ailleurs assuré au Président gabonais du soutien du Tchad tout au long de son mandat à la tête de l’institution.

Réintégration du Rwanda au sein de la famille CEEAC

Trois ans après en avoir fait la demande et huit ans après l’avoir quittée, le Rwanda réintègre officiellement la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale. Un retour qui témoigne de la volonté du pays des mille collines de renforcer les liens économiques avec les pays membres de la CEEAC.

Vers un nouveau siège de la CEEAC à Libreville

Ahmad Allam-Mi, actuel Secrétaire général de la CEEAC, a exprimé sa « profonde gratitude à son Excellence Ali Bongo Ondimba pour le terrain de sept hectares à Libreville que viennent de nous attribuer les autorités gabonaises compétentes en vue de la construction du nouveau siège ».

La 17ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC se déroulera à Libreville, en mai 2016.