Gabon : Ali Bongo glorifie Anthony Obame

Le Gabonais Anthony Obame a remporté (10-2) le 19 juillet 2013, la médaille d’or du Championnat du monde des lourds de taekwondo, à Puebla (Mexique), face à l’Iranien Mardani Sajjad. Il s’est hissé ainsi au panthéon de cette discipline, après plusieurs tentatives.

Le Gabonais Anthony Obame est depuis le 19 juillet 2013 le champion du monde des lourds (+87 kg) de taekwondo. Il a terrassé (10-2) à Puebla, l’Iranien Mardani Sajjad devant plus de 5 000 spectateurs. Les choses ont pourtant mal débuté pour le Gabonais qui a perdu le 1er round, avant d’enchaîner avec des notes positives, jusqu’à la victoire finale.

Vice-champion Olympique de ‘’Londres 2012’’, Anthony Obame a donné au Gabon sa première médaille d’or de taekwondo, quelques mois après avoir offert à son pays sa première médaille d’argent dans sa discipline. Il a d’ailleurs dédié sa victoire à son pays, très heureux d’avoir remporté la médaille d’or. ‘’Je suis très satisfait d’avoir obtenu enfin cette médaille d’or. Lors de la coupe du Gabon, j’ai terminé médaillé d’argent. Aux Africains, ce fut encore la médaille d’argent. Aux Mondiaux universitaires, ce fut toujours l’argent. Et enfin, lors des derniers Jeux Olympiques de Londres 2012, j’ai encore terminé à la seconde place. Le jour de gloire est enfin arrivé, vendredi avec cette médaille d’or’’, a déclaré le champion du monde des lourds de taekwondo.

Anthony Obame dit préparer déjà le prochain Championnat du monde qui aura lieu dans deux ans, avec l’objectif de conserver son titre de champion. Il pense déjà également aux prochains JO de 2016. ‘’Je vais me battre avec la dernière énergie pour obtenir la médaille d’or’’, a-t-il confié.

Le nouveau champion du monde des lourds a reçu les félicitations du Président gabonais. ‘’ Je tiens à féliciter Anthony Obame, vice-champion olympique, qui a été sacré champion du monde de taekwondo dans la catégorie des plus de 87 kg, à Puebla au Mexique, ce vendredi. Représentant les couleurs du Gabon, il s’est donc hissé au sommet mondial de la discipline, après avoir gagné en finale face à l’Iranien Sajjad Mardani. Il devient ainsi le premier Gabonais à décrocher ce titre, confirmant ainsi à la jeunesse que c’est par la persévérance et le travail qu’on accède à l’excellence’’, peut-on lire dans le message de félicitation d’Ali Bongo Ondimba, adressé à Anthony Obame.