Gabon : 69 nouveaux agents des eaux et forêts

69 nouveaux agents des eaux et forêts, parmi lesquels 7 ingénieurs de conception, 19 ingénieurs des techniques des eaux et forêts et 43 agents techniques des eaux et forêts ont été placés ce lundi sur le marché de l’emploi, à l’occasion de la cérémonie de remise des diplômes sanctionnant la fin de leurs études à l’école nationale des eaux et forêts (ENEF), au Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres de Libreville.

Ce lundi 21 novembre 2011, 69 nouveaux agents des eaux et forêts ont été mis sur le marché de l’emploi, après plusieurs années de formation à l’école nationale des eaux et forêts. Ils ont eu leurs parchemins au cours d’une cérémonie solennelle, en présence des responsables administratifs de l’ENEF, du ministre des eaux et forêts, Christian Magnagna, et de son homologue de l’agriculture, M. Ndong Sima. De nombreux représentants des corps constitués et diplomatiques, les responsables politiques et administratifs de la localité, ainsi que les parents et amis des récipiendaires ont pris part à cette cérémonie.

 » L’humilité doit vous amener à comprendre que tout édifice ne se construit que par la force d’un groupe solidaire. Vous devez, en conséquence, avoir de la considération pour tous vos collaborateurs, quel que soit leur statut en faisant valoir votre savoir être’ », a déclaré la marraine de la promotion, Marie Thérèse Vané, s’adressant à ses filleuls. Elle a invité également les récipiendaires à l’humilité, au service, la discipline et au respect de la hiérarchie.

« Servir c’est aussi avoir toujours présent à l’esprit d’appliquer rigoureusement, avec une grande conscience professionnelle et une probité morale exemplaire, les objectifs assignés par votre hiérarchie. (…). Soyez toujours disciplinés et respectueux de la hiérarchie’ », a-t-elle poursuivi, avant d’inviter les lauréats à la loyauté, la fidélité et la dignité.

L’école nationale des eaux et forêts , créée en 1953 constitue jusqu’alors l’unique établissement de la sous région consacrée entièrement à la formation dans les secteurs forestier, halieutique et environnemental, rappelle-t-on.

Elle bénéficie à cet effet d’une longue expérience dans ce domaine. Environ 97% des cadres et techniciens déployés sur tout le territoire national par l’administration des eaux et forêts ont été formés par cette institution. Aussi, joue-t-elle « un rôle très important dans la mise en œuvre des politiques de gestion durables des ressources naturelles du Gabon. »

Selon le ministre des eaux et forêts, Christian Magnagna, qui s’exprimait à l’occasion de cette cérémonie de remise des diplômes, l’ENEF apporte sa pierre dans la mise en œuvre de la vision du président de la république, décrite par le triptyque ‘’Gabon vert-Gabon industriel et Gabon des services’’, à travers le travail de formation fait en vue de l’amélioration du capital humain, compétent et compétitif. Il a estimé par ailleurs que la modernisation en cours de cet établissement, le permettra de se positionner comme centre d’excellence au sein des domaines de la foresterie, la pêche et l’environnement.

Un imposant défilé militaire, suivi d’un repas fraternel offert au restaurant de l’ENEF ont mis fin à la cérémonie de remise des diplômes de fin de formation aux lauréats de la cuvée 2011, baptisée promotion Marie Thérèse Vané Ndong Obiang. Rappelons que ces deux étapes ont été précédées par un échange de cadeaux entre la marraine et ses filleuls d’une part et d’autre part entre le ministre des eaux et forêts et les majors des 3 cycles.