Gabon : 3 opposants arrêtés lors d’une manifestation contre les crimes rituels

Trois opposants ont été interpellés ce samedi lors d’une manifestation contre les crimes rituels au Gabon, rapporte l’AFP. « Quand nous avons commencé à marcher, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes et dans la confusion, ils ont arrêté trois personnes, dont le porte-parole du collectif « Ca suffit comme ça », Georges Mpaga », a déclaré Marc Ona Essangui, figure de la société civile gabonaise et président de l’ONG Brainforest. La première dame du Gabon Sylvia Bongo Ondimba a également participé à cette manifestation pour dénoncer les crimes rituels au Gabon qui constituent un véritable fléau dans le pays.