«Funk Do Brazil» de MC Frances, une fusion des cultures française et brésilienne

MC Frances (29 oct 21)
MC Frances

Le rappeur MC Frances signe son grand retour sur la scène musicale avec son tout nouveau single intitulé «Funk Do Brazil». Cet opus est un véritable pont entre la culture française et la celle brésilienne. Elle met en évidence l’amour du rappeur pour les deux pays.

«Funk Do Brazil» est un titre Urban aux sonorités brésiliennes. Dans ce nouveau single, le rappeur MC Frances chante dans deux langues (français et brésilien) pour représenter les deux pays qu’il porte dans son cœur et qui nourrissent sa musique. Avec un clip chaleureux et coloré, ce tube de 3 minutes 2 secondes fait référence aux cotés ensoleillés et festifs de ces deux cultures (française et brésilienne). Il est disponible en digital chez la maison de production Teddy Records / LLMM.

YouTube video

Mais qui est MC Frances ?

MC Frances est un rappeur français né dans la région parisienne. C’est pendant l’enfance que le jeune rappeur se familiarise avec la musique. A l’âge de 10 ans, MC Frances effectue ses premiers pas dans la musique et enregistre ses premiers titres à inspiration Reggae avec le label Raggadubforce, dont sont issus beaucoup d’artistes pionniers de la Reggae music en France, tels que Daddy Mory, Mathieu Rubben ou encore Lord Kossity.

A 18 ans, le jeune rappeur s’installe aux Etats-Unis. Sur place, il rencontre plusieurs artistes de renommée internationale, entre autres le producteur Dello Henry, Lil Wayne et Ace Hood. Il profite de son séjour au pays de l’oncle Sam pour réaliser le clip de son tube «Miles of Love» en collaboration avec la diva sénégalaise Aida Sock. A l’âge de 20 ans, il s’envole au Brésil et s’intègre rapidement aux réalités musicales de ce pays. Il rencontre DJ Mandrake, figure marquante du Funk carioca, qui lui transmettra son amour pour la culture «Brazuca».

Ensemble, ils assisteront et participeront à l’essor de la Funk. C’est au Brésil que le rêve musical de MC Frances prend forme. Il profite donc de son intégration pour diversifier ses productions musicales, en écrivant des textes en portugais, français et anglais.