Free explose ses tarifs vers la Tunisie !

01.12-tarifs-free-tunisie_scalewidth_714.png

L’opérateur Free a annoncé d’importantes augmentations tarifaires, de et vers la Tunisie.

Free augmente ses tarifs vers la Tunisie. Dans son courrier d’avertissement aux abonnés, l’opérateur français justifie cette augmentation par « la décision des opérateurs tunisiens de relever le prix des communications passées depuis la Tunisie », sans fournir davantage de précisions. Cette augmentation s’inscrirait dans le cadre d’une modernisation du réseau tunisien. Le portail Freenews indique que l’Etat tunisien et les opérateurs ont investi « 1,2 milliard d’euros pour le développement du réseau télécom » tunisien. Les usagers participeraient ainsi à la modernisation des installations tunisiennes.

Seulement voilà, la différence entre les anciens et les nouveaux tarifs, qui entreront en vigueur dès le 1er janvier prochain, est considérable. Elle va du simple au quintuple ! Ainsi, l’appel vers la Tunisie, actuellement de 0,95 centimes d’euros la minute, passe à 4,32 euros. L’appel de la Tunisie vers la France passe de 0,95 centimes à 6 euros. La réception d’un appel sur le territoire tunisien sera facturé à 3 euros contre 0,45 centimes précédemment.

Il faudra compter 1,20 euros contre 0,27 centimes pour envoyer un SMS depuis la Tunisie. Le prix MMS passe de 1,05 euro à 7 euros. Enfin pour le forfait Internet mobile, l’opérateur annonce le Mo à 12 euros au lieu de 3 euros.

01.12-tarifs-free-tunisie_scalewidth_714.png

Pour l’heure, seul un autre opérateur a modifié ses tarifs vers la Tunisie : SFR. « Les appels illimités vers les fixes de Tunisie Telecom réservés aux clients box, Fibre de SFR et SFR Ligne Fixe », gratuits depuis l’été dernier, seront désormais facturés au prix d’une communication normale dès le 1er janvier, indique le site 01Net.

Résilier sans payer ? C’est possible

Le client n’a en revanche aucune obligation d’accepter ces nouveaux tarifs et peut, s’il le souhaite, résilier son contrat sans payer aucun frais de résiliation, comme le prévoit l’article L121-84 du code de la consommation : le consommateur « peut, tant qu’il n’a pas expressément accepté les nouvelles conditions, résilier le contrat sans pénalité de résiliation et sans droit à dédommagement, jusque dans un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de la modification ».

Orange et Bouygues Telecom n’ont pas encore annoncé d’augmentations tarifaires de et vers la Tunisie, mais il ne s’agit sûrement que d’une question de temps…