François Hollande en visite chez Mohammed VI du Maroc, samedi

Le Président François Hollande se rendra, le 19 septembre prochain, au Maroc à l’invitation du roi Mohammed VI. Une « visite de travail qui sera aussi une visite d’amitié», a indiqué, ce lundi, l’Elysée, dans un communiqué.

Après une année de brouille politico-judiciaire, le Maroc et la France tentent de raffermir leurs relations. Le Président français François Hollande va se rendre au Maroc, dès samedi, dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié. Cette dernière intervient sept mois après la venue du roi du Maroc à Paris.

Au menu de cette visite, la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, particulièrement dans la lutte contre la radicalisation, le développement économique ainsi que la préparation par la Présidence française de la COP21 et par la Présidence marocaine de la COP22, en 2016. François Hollande, lors de sa visite se rendra à Tanger, dans une usine Renault, qui y est implantée, depuis 2012. Les autorités marocaines prévoient de relier la ville de Tanger à Casablanca par une ligne à grande vitesse équipée de rames de fabrication française Alstom.

Une visite pour éclaircir certaines zones d’ombres

Cette visite intervient trois semaines après l’affaire des journalistes français Eric Laurent et Catherine Graciet, soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi du Maroc en échange de la non-publication de leur ouvrage, comprenant selon eux des informations compromettantes. Les deux écrivains ont été arrêtés en flagrant délit à la sortie d’un entretien avec un émissaire marocain, dans un hôtel parisien avec deux enveloppes contenant chacune 40 000 euros.

A l’issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen pour chantage et extorsion de fonds et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ces deux journalistes ont toujours estimé être victimes d’un piège. L’affaire avait suscité une vague d’indignation aussi bien en France qu’au Maroc. Pour le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, il s’agissait « d’un mauvais film ».

Le Maroc reproche à la France d’entretenir une relation privilégiée avec l’Algérie. François Hollande s’est rendu à Alger, en juin dernier, afin de s’entretenir avec son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika. Une visite qui n’a pas été du goût du Maroc qui est en brouille avec l’Algérie, depuis plusieurs années. En retour, le roi du Maroc Mohammed VI avait reçu en grande pompe, le président du parti français les Républicains Nicolas Sarkozy.

Durant cette visite, il sera également question d’évoquer la situation en Syrie au moment où la France s’apprête à combattre dans ce pays d’Asie ravagé par plus de trois du guerre et la présence de l’Etat islamique.