France : violents affrontements entre migrants soudanais et afghans à Calais

Jeudi soir vers 21h30, de violents affrontements ont éclaté entre des migrants soudanais et afghans, à Calais, en France. Des milliers de migrants ont installé des camps de fortune dans cette ville française, en attendant de trouver un logement descend où de se rendre en Angleterre.

La situation à Calais, dans le Nord-Pas-de-Calais, est toujours aussi tendue. Jeudi soir, des affrontements ont éclaté entre des migrants soudanais et afghans, aux environs de 21h30, dans la « jungle » de Calais, une gigantesque bidonville où vivent des centaines de personnes. Elles sont originaires de l’Afrique subsaharienne mais aussi de la Syrie, de l’Afghanistan, de l’Irak ou encore du Pakistan… La bagarre aurait débuté, en fin de journée, entre des Afghans et des Soudanais. À l’origine, une partie des exilés aurait reproché à l’autre des vols de vélos apportés à la « jungle », ces derniers jours, sous forme de dons, rapporte le quotidien français La Voix du Nord.

Toujours selon le journal, la rixe se serait ensuite intensifiée menant à une véritable bataille de rue, mêlant jets de pierre et coups de bâtons, contraignant les forces de l’ordre françaises à se déployer. Vers 22h, plusieurs dizaines de policiers, de CRS et de pompiers se sont rendus sur place sans toutefois intervenir. Un hélicoptère des forces de l’ordre est arrivé très rapidement pour éclairer la zone. Vers 23h, les pompiers avaient pris en charge trois blessés légers et la rixe était toujours en cours, précise le journal local. Selon le journal, de nombreux migrants qui ne participaient pas à la rixe ne comprenaient pas pourquoi les CRS n’intervenaient pas pour séparer les belligérants.

Depuis plusieurs mois une partie de la ville de Calais est transformée en un bidonville où vivent des centaines de migrants. Les autorités françaises ont prévu de mettre en place un centre d’accueil qui pourrait accueillir 1 000 personnes. Or, il y a actuellement 3 000 migrants à Calais qui cherchent à améliorer leurs conditions de vie.

L’Union Européenne dont la France est débordée par l’afflux de migrants sur son territoire. Il s’agit de l’une des crises migratoire les plus importantes dans l’histoire du continent européen. Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés. Toujours selon le HCR, plus de 380 000 migrants et réfugiés sont arrivés par la Méditerranée depuis janvier et 2 850 ont péri ou ont été portés disparus. Au total, jusqu’au 7 septembre, 381 412 personnes ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, a indiqué l’organisation onusienne sur son site internet.