France : pas de pitié pour les sans-papiers malades

Le Sénat français a adopté le 13 avril, en seconde lecture, le projet de loi Immigration, Intégration et Nationalité. En son sein, l’article 17 ter, dont les dispositions restreignent le droit au séjour des étrangers sans papiers malades. Selon de nombreuses associations de défense des droits des étrangers, l’adoption définitive de l’article 17 ter dans sa version actuelle menacerait d’expulsion ou d’une interruption brutale de soins près de 28 000 étrangers malades, souligne Slate-Afrique.