France : on est encore loin de l’Assemblée black, blanc, beur

L’hécatombe des candidats de la diversité s’est poursuivie dimanche 17 juin en France. La plupart de la dizaine de candidats qui restaient en lice pour le second tour ont chuté, mais la Guadeloupéenne George Pau-Langevin a été élue pour la première fois.

Par Aurore Assombri

La vague de la diversité n’a pas eu lieu. Cependant, la Guadeloupéenne George Pau-Langevin s’est imposée pour le second tour des législatives françaises de dimanche. Sur Paris, l’avocate socialiste a recueilli dans la 21e circonscription 62,70% des voix contre à Raoul Delamarre (UMP). Une performance sachant qu’elle se trouvait en ballottage défavorable parce que le dissident socialiste Michel Charzat avait refusé de lui céder sa place. Une performance d’autant plus honorable qu’elle devient la première antillaise élue en métropole.

Ailleurs dans la capitale, et dans le reste du pays, c’est donc l’hécatombe. L’UMP Jean-Claude Beaujour a été littéralement écrasé, dans la 6e circonscription, par la députée socialiste sortante Danièle Hoffman-Rispal (69,12%). Lynda Asmani (5e) et Jeannette Bougrab (18e), toutes deux UMP, ont respectivement échoué devant les députés sortants Tony Dreyfus et Christophe Caresche qui ont remporté plus de 63% des voix.

Le PS a voulu y croire, mais finalement ses espoirs se sont écroulés lorsque l’UMP Georges Mothron a été réélu dans la circonscription d’Argenteuil Bezons avec 51,01% des suffrages, laissant le socialiste Faouzi Lamdaoui. Safia Otokoré (PS) a perdu la circonscription de Trappes-Elancourt s’est inclinée face au député sortant UMP Jean-Michel Fourgous (51,7%). A noter que l’ancienne athlète, qui comptait bénéficier du fort soutien pour Ségolène Royal aux deux tours de la présidentielle, a nettement fait la différence à Trappes : parachutée dans cette circonscription, elle a tout de même glané le vote de deux tiers des habitants.

L’UMP Salem Kacet n’a pas fait le poids face au maire PS de Wattrelos, Dominique Baert, qui s’en tire facilement avec 57 % des suffrages. Peut-être a-t-il été pénalisé par les arrangements politiques : au départ candidat dans la 7e circonscription du Nord, pour laisser la place à un ex-candidat de l’Union pour la démocratie française (UDF) soutenu par l’UMP, a finalement été parachuté au dernier moment dans la 8e. Le PS Daniel Goldberg a ravi la circonscription Aubervilliers-Le Bourget-La Courneuve (61,5 %) à l’UMP Kamel Hamza. Najat Belkacem-Vallaud n’a pas résisté à l’ancien Garde des sceaux UMP Dominique Perben (52%) dans la 6e circonscription de Lyon, alors que Najat Azmy n’a pas convaincu face au député sortant Christian Vanneste dans la 10e circonscription du Nord (environ 58%). Sami Naïr (Mouvement national républicain) a été laminé par l’UMP Yves Jego (63,47%) dans la 3e circonscription de Seine-et-Marne. Pour consolation, peut-être que des secrétaires d’Etat de la diversité seront prochainement nommés…

 Lire aussi : 11906