France, Maroc, Terrorisme : qui est ce Marocain déchu de sa nationalité française

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner

Condamné à cinq ans de prison à Paris pour association de malfaiteurs en vue de commettre un acte terroriste, un Français originaire du Maroc a été déchu de sa nationalité française. Une action que le ministre français de l’Intérieur compte multiplier.

Il avait été condamné à Paris, en 2014, à cinq ans de prison, pour association de malfaiteurs en vue de commettre un acte terroriste. Son nom, Mohamed el-Hafiani, né en 1983 au Maroc. Après un long séjour en France, dans le Loiret, il a acquis la nationalité française. La procédure de déchéance de nationalité a été lancée en janvier à l’initiative du ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner.

Selon un décret publié au Journal officiel le 29 mai 2019, le Franco-Marocain vient d’être déchu de sa nationalité française. Mohamed el-Hafiani devrait être expulsé de France et renvoyé vers son pays d’origine. Il a été rapporté que le ministère français compter multiplier ces actions d’expulsion à l’encontre de tous les binationaux en lien avec le terrorisme.

Mohamed el-Hafiani avait été arrêté en 2012 au Pakistan, alors qu’il était en compagnie de deux autres Français et d’un cadre français d’Al-Qaïda recruteur de djihadistes occidentaux. Le Franco-Marocain avait alors été expulsé d’Islamabad pour Paris. En 2014, l’accusation affirmait qu’ils s’apprêtaient à rejoindre des troupes djihadistes.

A lire : Attentat de Lyon : le mystérieux étudiant algérien en garde à vue