Attentat de Lyon : le mystérieux étudiant algérien en garde à vue

Un étudiant de 24 ans, originaire d’Algérie, a été interpellé par la police française et placé en garde à vue après l’attentat au colis piégé qui a fait 13 blessés dans le centre de Lyon vendredi 24 mai.

L’homme à vélo filmé par les caméras de video-surveillance, suspecté d’avoir déposé un colis piégé contenant des vis ou des boulons dont l’explosion dans le centre de Lyon aurait fait 13 blessés est un jeune algérien de 24 ans, étudiant en informatique. Il a été mis en garde à vue à Lyon a indiqué hier, lundi 27 mai, le Parquet de Paris. Sa mère et son père ont aussi été mis en garde à vue, ainsi que son petit frère, alors que sa sœur a été entendue et laissée libre.

Le principal suspect, Mohamed Hichem M., jeune Algérien de 24 ans, est inconnu des services de police. I a été interpellé lundi matin à trois kilomètres du lieu de l’explosion et n’a opposé aucune résistance. Des traces de produits chimiques ayant servis à la fabrication de la bombe artisanale ont été retrouvées lors d’une perquisition à son domicile. Les enquêteurs sont remontés jusqu’à lui en partie grâce à de commandes sur Internet ayant permis de fabriquer son engin explosif.

Selon une source proche de l’enquête, aucun élément en lien avec l’islam radical n’a été découvert à ce stade et l’attentat n’a pas été revendiqué. Lors de sa garde à vue, Mohamed Hichem M. n’aurait pas encore dévoilé les raisons de son acte.

Etudiant à l’université des sciences et de la technologie d’Oran (USTO) où il a obtenu une licence, Mohamed Hichem M. a rejoint sa famille dans la banlieue lyonnaise en 2017. Il travaillait comme surveillant au lycée Ampère, un établissement scolaire situé dans le 2 arrondissement de Lyon, ou il était très bien vu : « On est très étonnés de son arrestation, on n’en revient pas » c’était « un surveillant très gentil, proche des élèves, qui rigolait facilement » raconte des élèves interrogés par Le Parisien.