France : l’auteur de l’attentat de la mosquée de Bayonne est originaire du Maroc

Claude Sinké

L’auteur présumé d’actes criminels contre la mosquée de Bayonne en France, Claude Sinké, serait originaire du Maroc.

Une information importante vient d’être révélée dans l’enquête sur l’auteur présumé d’actes criminels contre la mosquée de Bayonne en France : Claude Sinké, puisque c’est de lui qu’il s’agit, serait né au Maroc.

Dans un livre écrit par ce dernier, il raconte avoir vécu 27 ans au Maroc, effectuant au passage un service militaire à Rabat et ce n’est que tout récemment qu’il aurait demandé à avoir la double nationalité. Mais sa demande se verra  rejetée. Comme l’indique Le Figaro, sur la page Facebook de Claude Sinké, d’autres informations sur son parcours sont mises en évidence. Il y indique avoir été élève  de « l’école industrielle de Casablanca ».

Rappelons que Claude Sinké a été mis en examen pour de multiples chefs, notamment celui de tentatives d’assassinat, de dégradation et destruction aggravées, violence avec arme, selon le parquet. Le vieil homme est actuellement en détention provisoire et risque la réclusion criminelle à perpétuité. A croire que le refus de sa demande pour disposer de la double-nationalité lui est resté en travers de la gorge.

Lundi 28 octobre 2019, surpris en train de mettre le feu à la porte de la mosquée de la ville de Bayonne, un individu a ouvert le feu sur deux hommes âgés de 74 et 78 ans. Gravement blessées, les deux victimes ont été transportées à l’hôpital. Le tireur, Claude Sinké, 84 ans, ancien candidat du Front national en 2015, a été interpellé peu après.