France : évacuation de travailleurs sans papiers d’un siège du patronat

Le 28 octobre 2009, la police envahit le siège parisien de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), un syndicat patronal. Les forces de l’ordre sont envoyées suite à une décision de justice autorisant l’expulsion des travailleurs du BTP qui occupent alors le lieu depuis 16 jours.

Au dernier décompte syndical, les grévistes sans papiers qui occupent différents sites, principalement en région parisienne, seraient au nombre de 4 700. Les syndicats et associations qui leur portent assistance sont en négociation avec le ministère de l’Immigration pour l’émission d’une circulaire de régularisation. Cette dernière devrait être rédigée dans la semaine du 9 novembre.

Crédit photo : Denis Carlier